Zandberg, Gand

 

 

Le projet porte sur la conception et la construction de douze appartements de deux ou trois chambres sur le site de l'ancienne maison de repos "Pelicaen De Cleene". En outre, un nouvel escalier et un ascenseur ont été aménagés dans l'hôtel adjacent van der Meersche.

 

La construction existante, datant de 1950, présentait trois façades: une première donnant sur la place du Zandberg, une deuxième sur la rue des Ursulines et une troisième sur un jardin intérieur historique. Pour éviter la rupture d'échelle avec la place, les nouvelles constructions, réparties sur cinq étages, suivent le rythme parcellaire traditionnel et présentent un front de bâtisse différencié en profondeur: le socle et les surfaces de parement en enduit s'alignent sur les immeubles historiques mitoyens (maisons à pignons à redents du XVIIIe siècle) et suivent la courbe actuelle de l'alignement de la place. La façade acquiert toutefois du relief grâce à la présence d'une deuxième façade placée en retrait. L'espace entre les deux est occupé par des terrasses avec garde-corps vitrés. Le dernier étage en toiture est aménagé en retrait et forme, avec la corniche, la troisième ligne de construction.

 

Afin de maintenir l'intégralité du jardin intérieur historique et d'assurer l'homogénéité des façades intérieures, la façade actuelle est remplacée par une construction présentant le même rythme et la même hauteur sous corniche. Les vues sur le jardin, appartenant à l'hôtel adjacent, sont limitées par le percement de baies avec un vitrage en retrait de la façade et la construction en terrasse de deux appartements en toiture.

 

En ce qui concerne la façade à l'angle de la rue des Ursulines et du Zandberg, c'est la transparence qui a primé afin de préserver et mettre en valeur les perspectives vers le Zandberg et le Baaisteeg. Le gabarit de la façade a été abaissé en fonction de la largeur de la voirie et des hauteurs sous corniche.

 

Maitre d’ouvrage: Sandhill nv

Auteur de projet: SumProject

 

2072