Tour aux Livres, Gand

 

 

La mission pour la restauration de la Tour aux Livres de l'Université de Gand, chef-d'œuvre de l'architecte Henry Van de Velde (1863-1957), a été confiée suite à un concours restreint organisé par le "Vlaams Bouwmeester" à l'équipe suivante:

 

  • Le bureau d'architecture Robbrecht en Daem, responsable de la conception et du suivi global du projet;

  • B. Van der Wee Architects, chargé des études historiques et du concept de restauration;

  • SumProject et Baro Consulting, responsables du dossier d'exécution et de l'exécution;

  • Daidalos Peutz, bureau d'ingénieurs conseils en physique du bâtiment, chargé d'études en matière de durabilité et physique du bâtiment;

  • Le bureau d'études Greisch, responsable des recherches sur les techniques spéciales de restauration du béton;

  • VK Engineering, chargé des techniques.

 

Dès qu'il reçût cette mission en 1933, Henry Van de Velde pensa immédiatement à une tour-entrepôt de livres. L'emplacement sur le point culminant de la ville le fit rêver à un bâtiment-phare pour l'université, symbole de la science, de la sagesse et de la connaissance: la tour aux livres serait la quatrième tour de Gand.

 

La construction date de 1935: une construction de 64 mètres de haut en béton avec quatre sous-sols, vingt étages et un impressionnant belvédère. Pour cette réalisation, Van de Velde put compter sur le savoir-faire de ses confrères Gustave Magnel, spécialiste en béton armé, et Jean-Norbert Cloquet. Ce choix du béton reflète, pour l'époque, une expression de modernité renforcée par l'utilisation du coffrage coulissant, une technique novatrice pour la Belgique. C'est en 1947 que l'immeuble (20.000 m²) fut terminé. Celui-ci est classé comme monument depuis 1992. Il abrite actuellement 48 km de rayonnage d'ouvrages et de périodiques ainsi que des salles de lecture, des archives et des bureaux.

 

L'équipe de projet a réalisé un schéma directeur qui prévoit la restauration du bâtiment en trois phases, étalées sur une période de cinq ans. La première phase porte sur la construction d'un espace de stockage souterrain, le gros œuvre et les techniques de la salle informatique. La deuxième phase comprend la restauration des façades et l'aménagement intérieur de la salle informatique. L'aménagement des salles de lecture et la restauration de la tour sont programmés dans la dernière phase, qui se terminera en 2016.

 

La mission nécessite des recherches très spécifiques en termes de restauration, par exemple sur l'origine des détériorations du béton et des encadrements métalliques ainsi que sur les stratégies de restauration, inspirées de l'historique de la construction du bâtiment.

 

Maitre d’ouvrage: Université de Gand, Direction des Bâtiments et Gestion

En collaboration avec: Robbrecht en Daem Architecten, B. Van der Wee Architects, Architectenbureau Baro Consulting bvba, Bureau d'Etudes Greisch sa, VK Engineering nv, Daidalos-Peutz bouwfysisch ingenieursbureau bvba

 

3038